Hybride entre un cahier d'esquisses et un espace fourre-tout
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everytime [Feat. Secret du Firmament]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 14 Nov - 1:51

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

La lune découpa les contours et courbes des ronces qui formaient la palissade du campement, comme quoi il approchait du bercail. Il revenait en vadrouille (il secoua sa patte arrière une fois le pied dans la clairière) après une excursion au cirque.

Ça lui démangeait de faire marche-arrière et d'y retourner - décidément, elle et lui partageaient une appréciation similaire pour les Quatre Chênes et ses environs, vu toutes les fois où ils s'y croisaient... Peut-être la prochaine fois serait la bonne? Ils consumeraient leur ménage-à-trois avec la Rivière? La pensée le fit sourire, puis il l'écarta dans un coin de sa tête. Le dos bas, Coup de Foudre feutra ses pas en outrepassant la tanière des guerriers sans y entrer, puis celle des anciens, des apprentis, et la pouponnière vers laquelle il ne jeta aucun regard, se dirigeant au delà du campement vers la silhouette des troncs qui formaient le reste de la forêt.

Il disparut sous leur ombre, masqué par les épaisses marbrures de son pelage qui le fit onduler en direction des Rochers du Soleil - et soudain il bifurqua sous un petit renflement de terre masqué par la végétation qui s'asséchait à vue d’œil en vue de la saison froide qui s'annonçait. Il se glissa sous un rideau de lierres à l'entrée, et huma une bonne bouffée d'air une fois entré dans sa tanière de renard, s'étirant avec délice en retrouvant dedans sa mousse et les plumes qu'il avait utilisées afin de rembourrer son nid. Il s'y laissa choir en victoire, poussant à la fois un ronron que la mousse sous ses pattes. Il s'était assuré de construire son nid et de le faire grand au cas où il aurait de la compagnie (comme Mistigris), mais cette nuit...
_________________


Dernière édition par Lou le Mer 14 Nov - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 14 Nov - 4:29


Everytime

Elle était épuisée, elle était joie, elle était guérisseuse. Mais elle suivait toujours sa mentor, certaine de ne jamais voir la birmane autrement, même si elles étaient à présent l'égal l'une de l'autre. Le camp été d'un calme absolue alors qu'elles y revenaient et laissant son aînée prendre les devants, la siamoise se proposa d'aller, avant de rejoindre son nid, vérifiée que leurs camarades allaient bien, s'inquiétant, comme toujours, pour les plus fragiles. La pouponnière été calme lorsqu'elle y glissa les pattes, observant les petits corps blottis contre les ventres des reines et nourrices, ronronnant presque à les découvrir si calme. Mais alors qu'elle s’apprêtait à sortir, une silhouette passa sous ses yeux, et elle reconnut le pelage, son cœur manquant un battement alors qu'à pas lent et maîtrisé, elle s'extirpa du foyer des plus jeunes, observant le félin quitter le camp, en silence, en secret. Ce n'était pas la première fois qu'il manquait à l'appel, parti on ne sait où et cette fois, la chatte décida de le suivre. L'avantage des guérisseurs, c'est que nul n'avaient à leurs posés de questions, ils étaient hors des rivalités clanique et hors du code du guerrier sur certains aspects, ayant leurs propres code à suivre.

La forêt devant elle lui parut plus calme qu'à l'accoutumée, au loin, une chouette hulula, lui rappelant que même là, dans le sommeil de ses camarades, le danger pouvait exister. Suivant les traces du bengal, elle repéra finalement sa silhouette au loin, entre les troncs des arbres et les fougères mourantes, un instant, le pelage du charcoal prit des tintes plus clair sous un rayon de lune, avant qu'il ne disparaisse à sa vue, purement et simplement. Rabattant les oreilles en arrière de frustration, celle qui portait à présent le nom de Secret, pressa doucement l'allure, suivant le sol des yeux, y repérant ça et là de fines traces olfactives du matou. Puis, un trou à l'odeur de prédateur. Sa pelisse se dressa sur son échine tendis qu'elle surveillait les bruits environnant, mais rien, et puis, l'odeur s'était grandement éventer. Le renard ne vivait plus là depuis longtemps déjà. Prudente toutefois, elle glissa sa tête entre le rideau protecteur, attendant de se faire à la pénombre, un peu. Il été là, elle pouvait le sentir, pas par ses sens mais, par son instinct, par son cœur. Chassant la désagréable impression de trahir quelque chose, elle s'avança, doucement. Elle devait lui parler, elle devait ... Elle oublia toutes les reproches qu'elle devait lui faire quand deux yeux se posèrent sur elle, seul éclat dans la tanière. Elle aurait pu les reconnaître n'importe où, même au milieux d'une masse de chats, elle le savait. S'était là, en elle, ce besoin de le voir, d'être prêt de lui. Ravalant la remarque cinglante, elle ne laissa échapper qu'un murmure, doux, qui tranchait avec le nom du guerrier et expliquer pourtant si bien, ce qu'elle ressentait sans jamais vouloir l'avouer. - Coup de Foudre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 14 Nov - 15:54

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

Bien au chaud dans sa tanière, prenant ses aises dans son moelleux confort, Coup de Foudre courba la nuque pour entreprendre une bonne toilette avant-sommeil. Son nez devait être saturé d'odeurs des animaux du cirque car il ne se rendit même pas compte qu'il avait été suivi, ni n'entendit les lierres gratter le dos de l'intruse qui se glissa dans son antre. Ainsi lorsque l'écho d'un murmure y résonna:

Coup de Foudre ...

Coup de Foudre, départit d'apparats, envoya un coup de postérieur dans le vide en sursaut, crispa les muscles de son dos et de sa nuque et retourna sa tête d'un bloc, les yeux ronds, les pupilles engloutissant la couleur de son iris pour tenter de percer l'obscurité et y voir l'intruse. La stupeur l'immobilisa une seconde mais il s'en sortit en ravalant sa langue - et bruyamment en plus -  et sa voix se cassa avec bien moins d'assurance que d'habitude:

— « FI-- FIIi !!

Un gloussement nerveux, sa queue s'agita et il l'aplatit de force à l'aide de son autre arrière-main tandis qu'il se nouait du mieux qu'il le pouvait dans une position confortable. Son esprit était bombardé de questions et malheureusement sa bouche n'aurait jamais été capable de toutes les poser en même temps, aussi voici ce qu'il en sortit, saccadé, butant sur ses syllabes.

Euh -- tu fou-- Qu'est-ce que tu fais ici?? »

Il espérait qu'elle ne puisse pas le voir rabattre ses oreilles tout en lui flashant ce sourire un peu trop énorme pour se prêter à la situation.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 14 Nov - 18:41


Everytime

Un sursaut, le premier qu'elle voyait chez son camarade, lui qui avait l'air de ne jamais se faire surprendre était pour le coup, surprit. Un léger sourire contrit se forma sur le visage de la douce siamoise, laquelle s'en voulait à présent d'avoir ainsi suivit le guerrier, mais en découvrant le nid de ce dernier, juste là, dans la tanière du renard, elle ne put empêcher ses oreilles de se coucher sur son crâne, en voulant subitement à Foudre de ne pas être au camp, à veiller ses camarades, à être avec eux ... Au cas où ... Comme lorsque le Vent avait lancé son assaut, comme lorsque Mirage du Désert avait perdu la vie ... Et si ... Sa queue s'agita, sursaut bref et vif alors qu'elle pénétrait un peu plus dans l'antre de son compère. Son nom dans la gueule du matou fut cassé, loin de l'assurance habituel, comme si elle le prenait en faute et elle ne put ravaler cette fois la pique qui surgit d'entre ses crocs, méprisante presque.

- Tu attendais quelqu'un d'autre ?

Non pas qu'il l'attendait elle, ça elle en été certaine. La suite, elle la savait, été fait de la surprise qui se lisait encore chez le guerrier, doucereuse comme un serpent, elle répliqua, adoucit pourtant par ce mâle qu'elle avait réussi à prendre en défaut, pour changer. Je me demandais où tu partait en douce ... Maintenant je sais pourquoi tu n'es pas là quand tes camarades ont besoin de toi. Un peu de Cœur de Serpent, où de Nuit Hivernale transparaissait dans son regard, dans sa voix, das son allure, pourtant, redressant les oreilles et admirant la tanière du regard, elle ajouta. Tu avais besoin d'être seul, c'est ça ? Elle se raidis, repensant à leurs discussion passé, à ce mal qu'elle ressentait chez lui, ce vide. Était ce réel où transposait elle juste le propre vide qui l'attirer parfois vers le fond, lui faisant subitement tout voir plus noir ? Elle s'ébroua et s'approcha du félin, elle avait besoin de le sentir, d'être proche de lui, à moins que ce ne soit juste la fatigue du voyage aux hautes pierres ? Sans demander, elle se coucha non loin du guerrier, le toisant, ne sachant finalement guère quoi faire pour apprivoisé le mâle si ouvert et en même temps, mystérieux pour elle. Elle frissonna finalement, scrutant ses propres pattes, avant de murmurer, beaucoup plus douce, troublée par une sensation de calme, de sérénité. Ça fait longtemps que tu te réfugie ici ... Pas vrai ?

Elle pencha la tête de côté, cherchant non plus à mettre en tord le bengal mais bel et bien à le comprendre, et peut-être aussi, à prolongée au maximum sa présence dans cette tanière. Elle le savait, ses coussinets appréciaient qu'elle ne marche plus, elle était fourbu mais en même temps, toujours aussi curieuse et sans doute même, inquiète. Que Coup de Foudre vienne ici, seul, la mettait mal à l'aise. Fuyait il les siens ? Et puis, elle l'avait surprit et ça, ça créer en elle un remous étrange, l'impression que peut-être, il ne voulait pas d'elle. Ça la blessait et elle voulait chasser cet impression, en faire un mensonge, au mieux ... Parce que pour elle, le mâle était un ami, un très bon ami dont l'absence lui pesait ... Roche déposer sur ses épaules dès lors qu'il ne revenait pas au camp avec les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 14 Nov - 22:35

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

"Qu'est-ce que tu fais ici?", vraiment? C'était le mieux qu'il avait pu faire?? Pas de "Mais quelle surprise!" ou de "Que me vaut cette visite?", non, il lui dévoilait sa vulnérabilité, comme ça, sans le moindre préavis? Et plutôt que de s'en amuser la siamoise n'en manqua pas une pour le contrer:

— « Tu attendais quelqu'un d'autre ?
— « --Je pensais--...

Le bengal avait ouvert sa bouche sur une protestation muette, avant de refermer droitement toutes ses dents ensemble, abaissant ses oreilles tout en fronçant légèrement ses sourcils. ... Est-ce qu'elle venait--

— « Je me demandais où tu partais en douce ... Nuage du Firmament s'avança un peu plus dans sa tanière, faisant mine de regarder autour - le plafond, les parois, le nid dans lequel il était couché, l'obscurité dans laquelle ils étaient tous les deux plongés. Maintenant je sais pourquoi tu n'es pas là quand tes camarades ont besoin de toi.

...Il n'avait pas rêvé, il y avait un reproche dans sa voix, et ce reproche lui fit serrer les dents d'un évident mécontentement en brouillant toute trace de son sourire.

. . .
Elle l'interrompit en sautant toute seule aux conclusions:
Tu avais besoin d'être seul, c'est ça?

Il la vit se raidir et il espérait qu'elle l'avait fait au regard qu'il tentait de percer au travers d'elle. Car bien qu'il n'avait dit mot face à ces reproches, son visage parlait pour lui et ses dents se serraient au même rythme qu'il se renfrognait, modulant sa respiration au point de ne plus l'entendre du tout. Pire encore devait être son absence de ronron - la tanière était plongée dans un silence complet tandis que la siamoise s'ébrouait comme si de rien n'était, dans un territoire qui n'était pas le sien, s'attribuant l'autorisation d'y être en s'approchant du bengal pour se coucher non loin de lui. Il ne bougea pas d'un iota.

Ça fait longtemps que tu te réfugies ici ... Pas vrai ?

Son ton avait beau s'être radouci, le bengal n'allait pas laisser glisser l'affaire. D'abord elle rentrait chez lui sans même gratter au rideau de lierres, puis elle se permettait de faire le commentaire que ce n'était sans doute pas elle qu'il attendait - et pouvait-elle vraiment l'en blâmer? Même s'il s'amusait à l'attirer vers lui il n'était pas sans savoir que son fantasme ne serait peut-être jamais concrétisé. Bien sûr que ce n'était pas elle qu'il attendait, mais elle n'avait aucun droit de lui reprocher d'aller chercher ailleurs pour des joueurs volontaires de partager son nid avec lui. Sa patte arrière lâcha sa queue pour lui redonner toute son amplitude articulaire et il leva son avant-main près de sa bouche pour se le lécher, reprenant sa toilette.

— « Hm.

Il lui décocha un regard en coin, accusateur, pesant 6 petits mots en réponse à toute sa tirade:

Qu'est-ce que ça peut te faire?

Qu'il se réfugie ici, qu'il ne soit pas là tout le temps, qu'il voit d'autres chats et chattes qu'elle. Il la mettait au défi de lui répondre car visiblement, le reproche de Nuage du Firmament tenait sa souche d'une terre beaucoup plus riche qu'un " tu étais où la nuit passée " qui s'oubliait habituellement aux rayons du lendemain. Elle était chez lui! Qu'elle reste donc discuter.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Jeu 15 Nov - 2:53


Everytime

Elle le voyait dans son regard, dans sa façon de la fixer, son intrusion ici déplaisait presque au bengal qui se demandait pourquoi elle avait subitement autant de culot, où, à le connaître, quelque chose dans ce goût là. Mais Secret du Firmament n'était plus apprentie et depuis le début de cette nuit, elle avait appris une chose. A présent, elle été libre de vagabonder sur les quatre terres - ou presque - mais surtout, libre d'apporter son aide a quiconque. Et pour elle, le bengal en avait besoin. Il refusait de le montrer, voilà tout, un peu comme elle-même se voilait la face, mais un rapide coup de langue sur son propre poitrail chassa une brève et déplaisante pensée, une brève vision qu'elle avait reçue la nuit où sa mère avait quitté les vivants, ou avant. Cette période là s'emmêlait dans ses pensées, sombres et finalement, bonnes à laisser au passé, pour avancer, tout simplement. Le début de protestation de son camarade mourut tout net lorsqu'elle enchaîna et la guérisseuse ne manqua pas de s'en apercevoir, se demandant ce qui pouvait bien retenir Coup de Foudre, habituellement si prompt à prendre les devants, à s'amuser d'elle à ses dépends même. Mais voilà, elle aimait leur relation, ses taquineries parfois vaches, ses petits défis et en un sens, la partie immergée de l'iceberg qu'elle croyait sentir en lui. Ses blessures anciennes. Après tout, tout le monde en avait ?

Il ne lui souriait pas, ne ronronnait pas et pour une fois, c'est elle qui combla le silence par ses mots, par le regard qu'elle posait sur lui, par son entrée dans la tanière. Et finalement, il réagit, pour le plus grand plaisir, et le soulagement, de la siamoise. Elle sourit distraitement à son camarade, remuant les oreilles comme on chasse un moustique, avant de plisser les yeux. Je suis guérisseuse Coup de Foudre. Voilà ce que ça peut me faire. Un sourire amusée ponctua ses mots, transmit jusque dans ses yeux bleus alors qu'elle tendait le cou pour offrir au matou réfractaire une lèche sur son museau, se reculant ensuite pour s'amuser de la réaction à venir. Il ne le savait pas encore, personne au clan en dehors de sa mentor savait quel était son nouveau nom et elle n'en était finalement que plus contente. Elle détenait enfin là une raison d'en faire taire certains. Elle avait choisi sa voie et les étoiles l'avaient acceptée, même si elles l'avaient de nouveau mise en garde. Elle chassa cela d'un brusque battement de queue d'ailleurs. Pour une fois, elle menait la danse, prenant ses aises en silence, guère trop pourtant, ses quatre pattes repliées sous elle, autant prête à partir qu'à prendre ses aises, de cela, les réponses - où l'absence de réponses - du bengal dépendrait finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Jeu 15 Nov - 15:49

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

De plus en plus bizarre car voilà qu'elle souriait à sa provocation, à son regard accusateur, et pour peu elle en aurait contrarié le Bengal si elle ne s'était pas approchée de lui dans son nid pour lui dire :

Je suis guérisseuse Coup de Foudre. Voilà ce que ça peut me faire.
Au quart de tour il rétorqua, crispé, les griffes dans la mousse:
Attends tu crois que ça excuse tout? Tu rentres chez moi, me reproche de sortir ailleurs et --

et c'est avec un sourire un peu goguenard que Nuage du Firmament approcha sa tête de la sienne pour lui soutirer un coup de langue sur le nez, confondant Coup de Foudre qui se mit à vrombir à gros bouillons de ronrons par réflexe, les yeux ronds, les moustaches au rebond.
Mrrr. Mrrr. --Mrrr.. »

Son mode vibro-moteur dura de longues secondes avant qu'il ne secoue la tête et ne retrousse les babines sur une féroce expression, prêt à la mordre d'une réplique cinglante à nouveau, que la nouvelle fit son chemin entre ses deux oreilles. Elles se dressèrent d'un à-coup sur sa tête. Il entrouvrit la bouche, redressa la tête, inspira son air et un hoquet de réalisation lui fit cligner les paupières puis faire reluire le fond de ses yeux en réalisant la nouvelle:

— « Tu es guérisseuse. D'abord plat, monocorde, il força la mélodie de sa voix: Tu es guérisseuse !
Et son sourire revint avec une stupeur sincère, rentrant vite le menton dans le cou pour retenir quelques gloussements à demi-ton de toute manière enterrés sous la force de ton ronron. Sa queue trouva celle de la siamoise, et de sa position sur le ventre il se roula sur le dos, étirant bien ce-dernier en se poussant sur ses pattes avant de retomber et rouler les épaules et les hanches dans le creux de toute sa mousse.

Géniaaal! Ça veut dire qu'on ne peut plus se voir? Celle qui a été choisie par les Étoiles et (son ton s'envenima) un, comment tu as dit déjà? Hédoniste aveugle sur qui on ne peut pas compter? »

Il rouvrit un oeil pour la harponner du même fiel. Qu'on le traite de pute passe encore, qu'on le traite de paresseux pourquoi pas, mais de ne pas être fiable, alors qu'il faisait tous les efforts possibles de voir et comprendre les angles et les perspectives de tout autre chat qu'il croisait...
_________________


Dernière édition par Lou le Ven 16 Nov - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Jeu 15 Nov - 18:33


Everytime

Elle s'amusait de l'avoir pour une fois, pris aux piège, lui qui habituellement la prenait de haut se retrouver cette fois ci à la place de celui avec qui l'on joue à ses dépends. Elle s'étira paresseusement alors qu'il lui reprochait d'être là, sans invitation, mimant l'ennuie alors qu'en réalité, elle s'en faisait surtout pour le guerrier. Dormir loin du camp, loin des autres, l'idée ne lui serait pas venu et en dehors des couples s’éclipsant ... Une lèche et voilà qu'il en oubliait ses répliques acerbe, ronronnant comme un chaton au près de sa mère, faisant doucement rire la siamoise, rire qui se traduisit par un frémissement de ses vibrisses alors qu'elle attendait la suite, contente et fière d'elle même. Il voulait répondre, elle le voyait à son expression mais, parce qu'il y avait un mais, les mots ne vinrent pas, au lieu de ça, elle devinait dans son regard que son cerveau était en ébullition et pour une fois, la guérisseuse était ravie de mener la danse. Ravie d'être prêt de lui aussi, surtout. Heureuse d'entendre son ronronnement rassurant, apaisant, de sentir son odeur, de ... Elle plissa les paupières alors qu'il réalisait enfin, se redressant alors qu'il ouvrait de plus belle la gueule sur un miaulement plat qu'il reprit aussitôt, plus vif, plus plaisant même. Une sorte de félicitation tardive en somme.

Un contact, initié cette fois par le bengal la fit frisonner, et pourtant, s'était léger, juste leur queue s'entrelaçant alors qu'elle observait, amusés, le guerrier changer de réaction à la vitesse d'un chaton. Au final, elle se disait en cet instant qu'il n'avait pas tout à fait grandi, que le terrible blizzard qu'elle-même avait eu la chance de ne pas connaître avait empêcher son comparse de vieillir autrement que par son seul corps. La suite pourtant la vit s'hérisser et elle secoua la tête, tristement, secouée qu'il puisse pensés que l'amitié entre eux pouvait, devait, disparaître. Du museau, elle vint donner un petit coup sur la joue du félin, aussi tendre qu'une reine avec ses petits, murmurant tout doucement, avec la même affection, presque cajoleuse.

- Ne dit donc pas de bêtises. Ce n'est pas parce que je ne suis plus Nuage mais que je suis Secret que je ne peux plus passer du temps avec toi, andouille d'hédoniste aveugle qui m'a manquée.

Elle reprenait ses termes, mots pour mots, cherchant son regard, cherchant à lui faire comprendre qu'elle avait besoin de lui, de sa présence, sans se rendre compte de la force des sentiments qu'elle avait pour lui. Sans réaliser que depuis son entrée dans la tanière, depuis qu'elle s'était couchée tel un sphinx à ses côtés, elle se sentait bien. Ce vide en elle semblait combler et elle n'en retenait que le bien être, le plaisir de retrouver Coup de Foudre alors que depuis plus d'une lune, elle n'avait pu partager un peu d’intimité, un peu de leur conversation. Il lui manquait et ça, elle le reconnaissait, mais si son cœur en savait la raison véritable, son esprit était sourd à son âme. Se reculant à peine, ses moustaches frôlant la fourrure du charcoal, elle ajouta, d'une voix caressante.

- Du coup, tu veux toujours que je parte de ... Comment tu as dit déjà, ton, "chez toi" ? Ou nous pouvons poursuivre cette conversation sans que tu ne m'obliges à rentrer au camp ?

Taquine et plus légère dans son regards autant que dans ses paroles, elle cligna des paupières, tel une biche, faisant montre de ce que l'on appel communément "faire les yeux doux" afin d'amadouer le guerrier, bien décidée pour sa part à rester là, en grande partie parce qu'en elle, l'idée que Coup de Foudre avait besoin de ses soins était ancrée. Il été son défi depuis qu'elle avait comprit que d'émotions, il manquait, figés comme les corps des morts qu'il avait vu disparaître sous la neige. Elle ne pouvait qu'imaginer mais dans son empathie, dans sa douceur, dans sa générosité, elle s'était jurée de faire de ce patient là, un patient de moins. Cela prendrait du temps sans doute, mais pour la siamoise, chaque moment passé aux côtés du mâle était plaisant. Même si elle en voulait plus, se persuadant que s'était nécessaire sans se rendre compte qu'elle s’enfoncer dans le filet du chasseur, proie de moins en moins réticente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Ven 16 Nov - 3:52

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

Ça y est, il la voyait enfin se hérisser, il la voyait enfin faire face à ses propres mots et il espérait que son reproche à lui ne lui fasse voir cette espèce de façade de supériorité qu'elle revêtait à son égard. Mais non - sans se laisser emporter, elle laissa l'insulte couler pour donner un petit coup de museau dans sa joue, forçant au bengal à plisser sa paupière dans une incompréhension qui frôlait le mépris.

Ne dit donc pas de bêtises, elle lui murmura dans son antre. Ce n'est pas parce que je ne suis plus Nuage mais que je suis Secret que je ne peux plus passer du temps avec toi, andouille d'hédoniste aveugle qui m'a manquée.

Incroyable, elle s'entêtait à poursuivre leur push-and-pull sans une fois réfléchir à comment elle le faisait se sentir. Ce genre d'indiscrétion venait de lui, d'habitude! ...Il faut dire que son laisser-aller ne le laissa pas totalement de glace, et en repliant une patte près de sa bouche, il la lécha de l'avant-main jusqu'au bout des griffes, feignant le désintérêt en réponse.

...Fiche-le-camp, andouille. ~ »

Mais il se trahit d'un sourire en coin, terminant sa longue lapée en pivotant sa patte pour plutôt s'affairer le nez dans ses coussinets et y déloger toute trace restante de son temps passé plus tôt avec la belle Museau Bleu, au cirque. Ce n'était pas à tout hasard qu'il avait choisi le tanière du renard ce soir - il n'avait pas envie que les guerriers et guerrières dans la même tanière ne devinent que ses virées nocturnes se faisaient le plus souvent en compagnies ennemies...

— « Du coup, tu veux toujours que je parte de ... Comment tu as dit déjà, ton, "chez toi" ? Ou nous pouvons poursuivre cette conversation sans que tu ne m'obliges à rentrer au camp ?
Il lui tira la langue - mais seulement car il l'avait précédemment sortie pour sa toilette, bien sûr.
Me fait pas rire Fifi, même les Étoiles que tu chéris tant ne seraient pas capables de t'enlever une idée de la tête. (Ses oreilles pointèrent, il se hissa sur un coude pour se lever à sa hauteur) -- Mmm, d'ailleurs...

Et d'un élan de la hanche il se tortilla au sol pour se coucher sur le flanc de l'autre côté, sa tête à ses pattes se roulant ensuite sur le dos en exhibant bien son ventre beige et ses postérieurs qui se replièrent en l'air avec lenteur. Il dodelina dans sa position en la regardant de dessous, en tordant le cou afin de s'offrir un meilleur angle de vue - même si ici il était privé de toute source de lumière pour se couvrir dans son ombre.

— « Tu dois bien savoir pourquoi j'ai une tanière à part comme ça, non?  Et tu es entrée sans hésiter...

Il étira sa patte pour donner une toute petite tape sur son nez.

Co ♡ quine ♡
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Ven 16 Nov - 14:56


Everytime

La réponse ne tarda pas et elle plissa les paupières de surprise, andouille, il osait se retournée contre elle, comme elle l'avait fait, mais le sourire qui apparut sur le visage du félin ne la fit que sourire à son tour, alors qu'elle lui donnait un nouveau coup de tête, léger, comme toujours, amical, amuser. Et quand il fit référence à son entêtement, elle ne put empêcher un léger rire, il avait raison, elle le savait, même le clan des Étoiles pouvait être impuissant à la raisonner et pourtant, pourtant elle donnait tout pour eux, elle aurait donné bien plus encore que ses rêves parfois effrayants, que ses voyages épuisants aux hautes pierres. Beaucoup, beaucoup plus, juste pour voir ses proches perdus, juste pour être certaine qu'ils n'allaient pas disparaître, oubliés ... Laissant le paresseux s'étirer et se rouler, elle l'observait du coin de l’œil, guettant la prochaine pique, ravie de retrouver cette sorte de complicité étrange qui les liait. Mais là, le voyant à demi, les quatre fers en l'air, elle se demanda réellement ce qu'il pouvait avoir en tête et lorsque les mots s'échappèrent des babines du guerrier pour venir se glisser dans ses oreilles, la siamoise se redressa et recula brusquement, l'air horrifié presque.

- Qu'est ce ... Coup de Foudre ! Le nom s'échappa de sa gueule comme un reproche, outrée et en même temps, il y avait ce petit quelque chose dans son ton qui prouvait qu'il l'amusait, qu'elle ne lui en voulait pas vraiment d'avoir osé dire cela. Oui, un petit éclat guère sérieux. Et la féline s'avança vers l'entrée, mais bien avant d'y arriver, sa queue vint frotter le museau de son comparse, en une claque impossible, et ses oreilles s'étaient tournés en arrière, pour suivre les mouvements du mâle. Elle le savait, il ne la laisserait pas partir, leur joute lui plaisait trop. Leur plaisait trop. - Tu n'es qu'un ... un ... un goujat ... un ... un voyou. Mais sa voix la trahissait, trahissait le rire latent dans sa gorge. Et elle redressa le bout de sa queue, comme le ferait une mère qui amuse son petit, et en même temps, le petit pouvait l'attraper elle. D'ailleurs la siamoise y songea, mais loin de l'effaroucher, l'idée avait un petit quelque chose de séduisant alors qu'elle décalait ses hanches d'un pas, invitation dont elle n'avait finalement, pas grand conscience, à poursuivre sur cette voie. À continuer de frôler la frontière, ayant déjà oublié la mise en garde reçue lorsque sa mère avait rejoint le clan de leurs ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Ven 16 Nov - 17:21

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

— « Qu'est ce ... Le sursaut de la siamoise l'avait même fait se hisser sur ses pattes et brusquement se reculer et ENFIN une réaction ! Coup de Foudre !

Et enfin il éclata de rire, retrouvant son équilibre dans la conversation alors qu'elle l'avait presque surpris en flagrant délit, plus tôt, le nez là où il ne fallait pas.

— « pfffFF--HAAA Ha hah hah !!

Outrée, certes, mais pas entièrement, ils s'échangèrent un regard dans la noirceur maintenant que leurs yeux s'y étaient habitués et il n'eut même pas besoin de plisser les paupières pour distinguer le petit sourire qui faisait trembloter les commissures de sa comparse. Elle fit mine de se dérober en lui tournant le dos - et la croupe - vers la sortie, toutefois non sans lui offrir l'occasion de l'arrêter d'une à peine punition sur sa joue d'un trop léger coup de queue.

— « Tu n'es qu'un ... un ... un goujat ... un ... un voyou.
Ha hah, un déviant? Un pervers?? »

Ils riaient ensemble, et il suivit le mouvement de la queue qui se leva comme pour l'attirer à en faire de même. À vrai dire il ne le fit qu'à moitié : incarnant ce chaton qu'elle voyait toujours à sa place, il tendit ses deux avant-mains pour se saisir de la cuisse de la siamoise et l'étreindre, se tenant à demi debout, à demi couché sur le flanc dans la mousse, frottant sa joue aux petites pépites marron qui parsemaient sa fourrure à cet endroit. Sa prise n'était pas si forte que ça et il se laissait graduellement tomber vers l'arrière, toutefois tout en tirant la cuisse avec lui. Il voulait l'entraîner à nouveau dans son nid.

— « T-t-t-, tu crois aller où comme ça? Que je sache, je ne t'ai pas encore chassée... ~

C'était faux, depuis le début elle avait été sa proie, et son coeur battait vite à l'adrénaline de leurs jeux mais il y avait plus que ça. Il avait développé avec elle un sentiment de camaraderie qu'il ne s'autorisait pas tous le temps avec ceux de son Clan - après tout, sauf bien sûr Nounou, peu d'entre eux savaient pour l'état de sa tête autant que Fifi et c'était bien un miracle qu'elle ne l'ait pas encore dit. Il fit peser une patte sur l'articulation de son jarret pour l'aider à s'asseoir, tout en glissant l'autre sur son ventre, tâtant à velours à la recherche d'une autre réaction.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Sam 17 Nov - 7:58


Everytime

Le rire du bengal était presque contagieux, mais la siamoise se retint, trop heureuse de voir la surprise quitter les yeux du mâle, ça et, un petit éclat courroucé peut-être ? Après tout, elle était bel et bien rentrer sans demander la moindre permission, au risque, il avait sans doute raison, de le surprendre avec une autre? Chassant la jalousie qu'elle sentait poindre dans son cœur, elle se dit que deux félins auraient fait bien assez de bruit pour qu'elle comprenne, ravalant de justesse la pointe douloureuse qui transperça son être a cette pensée. Et puis, Coup de Foudre riait toujours alors, elle sourit, le regardant d'un air à la fois taquin et pourtant, emplit de tendresse pour ce guerrier que la vie avait tant perturbé. Sa réponse à lui la fit dressée les oreilles et s'écarter  un peu de l'avant, trop tard toutefois car déjà, les pattes avants du mâle s'enroulait autour d'elle, et elle le laissât faire, arrondissant à peine le dos, sa queue se redressant complètement, avant qu'elle ne le suive dans sa chute, volontairement cette fois ci.

- Pas encore ... Mais est ce donc dans ton intention ?

Plissant de nouveau les paupières, elle appuya son arrière train sur lui, alors que de sa patte, il taquinait son ventre, faisant naître quelque chose de nouveau chez elle. Le poussant davantage, elle passa l'une de ses pattes avant de l'autre côté du mâle, le dominant ainsi, dressée au dessus de lui. Les yeux mi-clôt, elle tentait de percer les intentions du mâle a jour, sans succès, trop occupé en même temps à chercher à comprendre pourquoi les contacts qu'il initié était à la fois si douloureux et en même temps, si plaisant. Instinctivement, son corps réagit bien plus que son esprit alors qu'elle se tendait légèrement contre lui, ses oreilles pointèrent en avant alors que son souffle, l'espace d'un instant, se hacha, tendis que son regard tenta d'accrocher celui, si troublant d'assurance, de son comparse. Sa voix a elle perdit complètement la sienne en revanche, d'assurance alors qu'elle miaulait, sentant en même temps ses oreilles devenir plus chaude, brûlante même, sous sa fourrure.

- Tu ... tu m’agace ... Tu ... Le sais ... ça ...

Un fin sourire atteignit ses yeux alors qu'elle se laissait aller, doucement, contre ce déviant pervers qui faisait battre son cœur si fort que l'on devait l'entendre jusqu'au camp du vent, jusqu'aux hautes pierres peut-être même. Il avait raison, voilà ce qui agaçais la chatte mais tout à la fois curieuse de ses nouvelles sensations qu'il faisait naître en elle, elle le laissait faire. Et si justement, elle était en train de faire naître des émotions chez son camarade et si ... Les questions psychologique s’embrouillaient dans son esprit, elle était certaine de ne pas le laisser de marbre et tout à la fois, cela l'effrayait et pourtant, l'excitation d'en comprendre davantage était là. Mélange contradictoire, explosif qui fit se dresser sa pelisse sur son dos alors qu'elle s'écartait, si peu pourtant. Devait elle, ne le devait elle pas ? Dans sa tête, tout n'était plus qu'un mélange d'incertitude, mais en même temps, elle se jurait que ça ne durerait pas. Mensonge supplémentaire qu'elle s'efforçait d'avaler, n'écoutant plus tout à fait sa propre raison. Elle avait attendu une tel proximités si longtemps, cela ne pouvait pas être si mal non, de ressentir une tel bouffée de chaleur pour ses camarades. Où plutôt, et ça, elle n'y pensait déjà plus, pour ce camarade là en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Sam 17 Nov - 16:50

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════

Sa suggestion créa une hésitation. Visiblement elle n'avait pas envie de partir, car voilà qu'elle eut un mouvement de recul, enlevant du jeu au bengal qui se sentit, de la sorte agrippé à Fifi, lentement glisser vers la mousse de son nid.

— « Pas encore ... Mais est-ce donc dans ton intention ?
S'il comptait la chasser?
— « Bonne question ~ ... Le sourire qu'il lui flasha d'en bas n'avait plus la même tenue, et la siamoise le lui fit payer en abaissant son arrière-train sur lui « Hep!! » puis en le poussant « Mais-- » (il n'eut d'autre choix que de se rouler sur le flanc) et elle l'enjamba d'une patte, tandis qu'il tentait de se remonter à l'aide de petites poussées de ses arrière-mains mais dans la mousse il n'avait aucun appui, et sa prise sur elle (une patte à la base de sa queue, l'autre dessous son ventre) s'amoindrit.

Tu ... Elle commença, tu m’agaces ... Tu ... Le sais ... ça ...
...Et toi, alors?

Son oreille tiqua et il se sentit tomber mais heureusement pas avant qu'elle ne fasse de même, (volontairement d'ailleurs), et la mousse matelassa leur chute. Ils se retrouvèrent elle sur le côté, contre sa cuisse, et lui à l'envers, sur le dos, sa queue lui drapant une épaule. Il prit un moment à regarder le plafond avant de reprendre vie : brusquement il battit du postérieur en l'air et avec le mouvement il s'aida à se rouler sur le côté à son tour, passant une patte avant au-dessus de la croupe de Secret du Firmament, et repliant sa cuisse en l'air pour lui ceinturer une épaule du jarret en bien nouer leur position ensemble dans une étreinte serrée et confortable qui lui fit pousser un long ronron de confort.

..."Secret du Firmament". Dire qu'à leur rencontre, elle aurait pu devenir guerrière et éviter tous les ennuis qui encourraient après cette nuit. Il entrouvrit un oeil pour la regarder, constatant que le motif à son pelage s'était changé, que ses oreilles étaient bien moins foncées, comme l'était son visage, signe que son colorpoint était affecté par toute la montée de chaleur qui lui prenait.

— « Tu me rabaisses sans arrêt, tu te crois meilleure que moi alors que tu ne t'arrêtes pas une seule fois pour réfléchir à ce que je fais...

Un soupir, et un très lent clignement des paupières, roulant des épaules dans leur position.

Puisque je suis le premier à savoir ton nom, sois donc la première à savoir où j'étais pendant l'assaut.

J'étais ici. J'ai entendu les cris. J'ai couru jusqu'aux Rochers du Soleil pour appeler à l'aide. La rivière m'a bondi dessus.

Si Étoile d'Or n'était pas venue me sauver, je serais mort. Et si je n'avais pas été là pour la réchauffer? Elle le serait aussi.


Il sortit les griffes, mais pour se les passer dans les moustaches, les affinant distraitement.

Ce n'est pas la première fois qu'un prétendu "ennemi" se retrouve à être de meilleure compagnie que les chats ici...   J'ai testé ma théorie tu sais, la haine n'est pas innée - on l'enseigne. Tout comme on enseigne nos tabous.

J'aime jouer et coucher mais seulement avec ceux qui le veulent ; si tu veux rentrer et faire comme si de rien n'était, fais.   Je ne te retiendrai pas.

Il eut l'air penaud en levant le nez vers le plafond, ajoutant:

Ouais bon o.k. après j'aurai pas le choix de passer la nuit à m'occuper de moi mais bon, ça va, j'ai des options...
HRP:
 
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Sam 17 Nov - 17:29

Everytime

Il ne la chasserait pas, elle le savait et de toute façon, même un blaireau aurait eu du mal à la déloger tant elle était bien ici, avec son camarade. Mais déjà, bien lovée contre lui, elle baissa le museau, pour cacher sa gueule dans la fourrure chaude et douce du bengal, respirant doucement son parfum si caractéristique, cet odeur mélange de celle du clan et ... Elle redressa les oreilles, reconnaissant un léger fumet qui n'appartenait pas au félin mais après tout, devait elle s'en offusquer ? Elle choisit de ne rien dire, en réalité, elle ne voulait pas perdre ce moment, cet instant et se voiler la face était tellement plus simple. Elle se laissât aller, le scrutant du coin de l’œil, profitant du silence chaude de la tanière, ronronnant très faiblement de contentement. Il bougea un tant sois peu et elle le laissa faire, soupirant légèrement, un de ses soupirs satisfait toutefois. Pourtant, lorsqu'il miaula, un long frisson glacée la traversa et elle s'écarta malgré tout de lui.

Pensait il réellement cela d'elle, qu'elle se croyait supérieur ? Elle qui doutait chaque jour, à chaque décision de prendre la bonne ? Blessée, elle leva la patte devant son museau comme pour y chercher une épine, ses oreilles se couchant sur son crâne alors qu'elle fermait les yeux, retenant une larme naissante. La voyait il donc comme un monstre sans cœur, incapable de se mettre à la place des autres ? Ravalant une réplique acerbe, elle se laissa retombée contre lui, fourrageant dans la fourrure du guerrier afin d'y cacher son visage, déçue, malmenée, incertaine. Un long frisson remonta le long de son dos, chassant définitivement toute la chaleur que leurs contacts avaient produite, la laissant fragile. Mais la suite al soulagea, si peu pourtant, pourtant elle l'écoutait, redressant à demi les oreilles, préférant ne pas le voir, ne pas lui montrer comme il venait de détruire un petit quelque chose en elle. Peut-être oui, n'avait elle pas sus trouvée les mots, avoirs les bonnes réactions, mais s'il pensait qu'elle ne tentait pas de le comprendre ... Il était une énigme pour elle, son détachements aux autres en était une. Impensable pour elle qui avait justement besoin de tant s'attacher pour trouver cette quiétude de l'esprit. La bataille, la Rivière, leur nouvelle meneuse. Voilà pourquoi elle avait capté cette ténue odeur de poisson, si faible qu'elle avait presque cru le rêver. Elle se redressa à peine, si peu, révélant juste ses yeux alors qu'elle dévisageait Coup de Foudre. La suite vit de nouveau se dresser sa fourrure, laquelle retomba bien vite, soumise aux émotions de la siamoise, lesquels semblaient s'être élancer dans des montagnes russes. M'en ... aller ? Sa voix se brisa dans la fourrure, elle se redressa, mais loin de s'écarter, elle avança la tête, glissant son museau sous le cou de son compagnon nocturne, frémissant de nouveau.

- Tu le penses vraiment ... Que je n'essaie pas de te comprendre ?

Elle paraissait subitement avoir tout perdue, comme lorsque sa mère était morte comme lorsque ... Elle ferma de nouveau les yeux, radoucit, cherchant de nouveau la chaleur que le félin pouvait lui apporter. Les mots lui brûler la gorge, son cœur entier lui semblait comprimer et pis, son esprit lui feuler de partir, qu'après il serait trop tard. Mais tout les mensonges finissent par se savoir et celui là, elle ne pouvait plus se le faire à elle même, inconsciente presque qu'elle se révéler à lui, aussi vulnérable qu'un nouveau né, elle murmura, laissant la tanière absorber le lourd secret qu'elle se faisait à elle même.

- Je ne veux pas partir ... je ... Je ne veux pas m'écarter de toi et si ... je m'en moque bien de où tu vas de ... la vérité c'est que ... que je tiens à toi ... vraiment ... je ... Ce qu'elle voulu dire mourut dans sa gorge sans quitter sa gueule mais transparut dans son regard alors que, poussant faiblement sur ses pattes tremblante d’appréhension, elle coupa tout espace entre eux, déplaçant de nouveau sa tête de façon à la loger sous la patte du félin, de manière à se retrouver sous sa tête à lui, à présent sur le dos, réceptive. Timide presque, elle en vint à lécher le menton du félin, oubliant ce qu'elle était, son rôle, voulant juste s'abandonner un peu, profiter de l'impossible, de cette vie interdite, de cette paix éphémère. Car pour la première fois, avec le félin, isolés si loin du camp, elle se sentait vivre, aussi fragile que forte, même si cette force, elle ne savait guère quoi en faire, espérant juste qu'il ne se méprenne pas, qu'il ... Oh oui, si il pensait qu'elle se croyait supérieure à lui, il avait tord car en cet instant, elle était terrifiée à l'idée de le perdre, terrifiée qu'il s'en aille, qu'il disparaisse de nouveau. Elle mesurait à présent pourquoi son regard errait dans le camp, pourquoi elle jetait des regards anxieux à l'entrée du camp, si souvent. Et si jamais il s'écartait d'elle, alors il emporterait avec lui un partie de la siamoise, et elle le sentait dans la douleur qui lui étreignait le poitrail, elle ne s'en remettrait jamais, s'il disparaissait de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Sam 17 Nov - 18:10

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════


Tu le penses vraiment ... Que je n'essaie pas de te comprendre ?
Qui traite l'autre de chaton? »

À nouveau, le motif sur la fourrure de la siamoise se modifia. Des lignes de crème descendirent sa gorge, son poitrail, avant de se réchauffer d'une teinte plus pâle ; quelques zones s'étaient refroidies de petites étoiles brunes et il tendit sa patte libre (couché sur l'autre) pour les réchauffer en-dessous. Même si les étoiles ne brillaient pas dans la noirceur de la tanière du renard, il les voyait briller sur son corps. Elle se lova contre lui comme pour s'assourdir sous son ronron et il consentit à la laisser faire. Sa queue battit nerveusement l'air, son oreille guérie tiqua, et ses commissures se crispèrent face au dédain qu'il ressentait devant--

— « Je ne veux pas partir ... je ... Je ne veux pas m'écarter de toi et si ... je m'en moque bien de où tu vas de ... la vérité c'est que ... que je tiens à toi ... vraiment ... je ...
--Arrête...

Elle glissa sa tête sous sa patte, il la laissa faire en ronflant un peu du nez mais il n'était pas vraiment contrarié. Et lorsque son museau sortit de l'autre côté, il approcha le sien pour se prendre un tout petit coup de langue qui lui suscita un sourire. Il réciproqua le geste en miroir, l'octroyant d'un coup de langue, puis en tendant le cou et en s'étirant dans la mousse d'une deuxième lapée à sa gorge qu'elle lui avait exposée pour qu'elle puisse se réchauffer sous son souffle. Il la lui mordilla - et peut-être put-elle le sentir se retenir d'y refermer ses dents en la percutant d'une brève expiration.

— « ...--Arrête de vivre autant d'émotions devant moi, pour, moi. Je tiens à toi aussi, tu sais? Tu veux pas en rester là?

Sans fétichiser ta culpabilité? Pour une fois Fifi? Sans t'interdire de vivre?


Et puis zut il la mordit:

« VIS ! »

La queue du Bengal fouetta l'air mais son ronron ne s'était pas tu et la morsure n'avait pas été vilaine - juste l'équivalent d'une décharge électrique, comme celle d'un défibrillateur, pour revasculariser leurs corps et coeurs respectifs.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Sam 17 Nov - 19:19


Everytime

Un chaton oui, mais il était plus vieux qu'elle et c'est bien là qu'elle trouvait le problème. Ne réalisait il pas que ses émotions restaient faibles, comme atteint d'une curiosité enfantine, trop même, morbide presque, comme un chaton qui joue sans le réaliser avec l'os de l'un de ses congénères ... Elle se mordit la langue, y faisant perlés une goutte de sang, grimaçante, cachant cette blessure là, comme elle cachait de mieux en mieux les autres. Son souffle a lui fut une gifle de plus, un rejet ? Mais en réalité, non, il la gardait contre lui, et elle expira l'air contenue dans ses poumons pour inspirée un air plus frais, salvateur. Son cœur n'allait il plus jamais reprendre un rythme régulier, contraint de battre par choc et coupure ? Le mordillement du matou lui fit oublier toute pensée cohérente dans un léger frisson alors qu'elle se lovée un peu plus, si possible, contre son cou. "Je tiens à toi aussi" cinq mots qui lui arrachèrent un hoquet qui s'acheva sur un ronronnement surpris, gêner, heureux, doux. Devait elle en demander davantage ? Non, elle venait d'entendre ce qu'elle n'avait jamais, ou si peu, entendu. Et cette fois ci, son ronronnement s'amplifia, remplissant la tanière de ce bonheur interdit, alors qu'elle plaquait sa propre tête au sol, ses yeux bleu fixant la mousse a quelques centimètres sous elle, brin récalcitrant se levant pour chatouille si plaisamment son museau. Elle n'écouta pas la suite, enivrée par les seuls mots que la vie lui interdisait presque. C'est la morsure qui l'amena sur ce terrain étranger à ses pattes et à celles de générations de guérisseurs.




Dernière édition par Secret du firmament le Mer 21 Nov - 15:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Dim 18 Nov - 2:32

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════
_________________


Dernière édition par Lou le Dim 18 Nov - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Dim 18 Nov - 5:50


Everytime




Dernière édition par Secret du firmament le Mer 21 Nov - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Dim 18 Nov - 14:09

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Dim 18 Nov - 17:22


Everytime




Dernière édition par Secret du firmament le Mer 21 Nov - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Dim 18 Nov - 20:56

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Lun 19 Nov - 2:30


Everytime




Dernière édition par Secret du firmament le Mer 21 Nov - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Lun 19 Nov - 18:24

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Secret du firmament



Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2018

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 21 Nov - 16:49


Everytime


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Admin
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 18/04/2016

MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   Mer 21 Nov - 17:52

══════════════════════════════════
Everytime
Saison des Feuilles Mortes 2018 [EVENT CIRQUE] - COUP DE FOUDRE
et SECRET DU FIRMAMENT

══════════════════════════════════
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde-recherche.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everytime [Feat. Secret du Firmament]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everytime [Feat. Secret du Firmament]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Un moment d'histoire (Le Secret de la Licorne)
» [SWEET SECRET]
» Secret absolu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Recherche :: Hors-jeu :: Actualités-
Sauter vers: